Des articles de science sous licence Creative Commons

CC by-sa

, par Pascal COMBEMOREL

Après avoir rappelé brièvement l’intérêt des licences Creative Commons, cet article propose une sélection de sites d’intérêt proposant des écrits de science, vulgarisés ou non, sous licence libre.

Le 9 mars 2017, je publiais un appel à l’aide sur Twitter : qui, parmi mes abonnés, saurait où trouver des articles de biologie, vulgarisés, et sous licence Creative Commons ? Comme toutes ces conditions étaient assez restrictives, nous répondrons ici à une problématique un peu plus large : où trouver des articles de science, vulgarisés ou non, et sous licence Creative Commons ?

Par l’expression « articles de science », j’entends ici deux types d’articles :

  • les articles de recherche. Ils sont publiés dans des journaux à comité de lecture qui, le plus souvent, demandent aux auteurs souhaitant être publiés de céder leurs droits patrimoniaux (droits de reproduction et droit de représentation de l’article) à l’éditeur. Dans ce cas, l’éditeur fait ensuite payer l’accès aux publications.
  • les articles de vulgarisation. Ils sont écrits par des auteurs aux profils variés : journalistes professionnels, amateurs, étudiants, chercheurs… et publiés sur des supports tout aussi diversifiés que l’on peut regrouper en deux catégories :
    • les publications « professionnelles » : revues papier (La Recherche, Pour la Science…), sites institutionnels (blogs de l’institut Pasteur, communiqués du CNRS…). Dans ce cas, les contenus sont le plus souvent explicitement protégés par le droit d’auteur (il suffit, sur internet, de consulter les pages généralement appelées Mentions légales ou À propos pour s’en assurer).
    • les publications « amateurs » : sites personnels, blogs… Le statut des articles publiés n’est pas forcément indiqué, mais le droit d’auteur français protège automatiquement les contenus (ce qui implique d’ailleurs que les mentions du type Tous droits réservés ou Copyright que l’on peut trouver sur nombre de sites ne servent en fait, d’un point de vue légal, strictement à rien).

Si vous connaissez déjà tout au droit d’auteur et aux licences Creative Commons, vous pouvez passer la première partie pour aller directement à la sélection de sites d’intérêt.

 De la science sous licence Creative Commons : quel intérêt ?

Par défaut dans le droit français, toute œuvre originale et fixée sur un support est automatiquement protégée par le droit d’auteur. Un article, quel qu’il soit, est donc protégé par le droit d’auteur. Concrètement, cela signifie que lorsque vous lisez un article dans le magazine La Recherche que vous avez acheté, ou une communication sur le site du CNRS, vous pouvez uniquement avoir un usage privé de ces écrits. Vous souhaiteriez imprimer une copie de l’article et la donner à un ami ? Interdit. Extraire une photo pour la partager sur Twitter ? Interdit. Vidéo-projeter des figures de la publication, lors d’un cours par exemple ? Interdit.

En effet, si vous souhaitez utiliser une œuvre protégée par le droit d’auteur, cela nécessite une autorisation écrite de son auteur ou d’attendre que celui-ci soit mort depuis plus de 70 ans. Dans les deux cas, c’est assez contraignant…

Heureusement pour les auteurs souhaitant diffuser librement leurs œuvres, il existe des licences permettant cela, parmi lesquelles les licences Creative Commons. Celles-ci permettent à un auteur d’autoriser l’utilisation de son œuvre, sous certaines conditions qu’il peut définir grâce à six types de licences.

JPEG - 731.3 ko
Quelle est la licence Creative Commons qui me convient ?
Source : poster par Creative Commons Polska

Ainsi, si un auteur publie son article sous licence Creative Commons – Paternité (CC-BY), cela veut dire que vous pouvez par exemple copier certains paragraphes de celui-ci, y ajouter quelques images personnelles, imprimer le tout en plusieurs millions d’exemplaires et les distribuer dans tout le pays ! La seule condition sera, comme pour toutes les licences Creative Commons de citer l’auteur de l’article d’origine. Une licence plus restrictive, comme la licence Creative Commons – Paternité, Pas de modifications (CC-BY-ND) ne vous permettra pas de modifier l’article, mais vous autorisera toujours à le diffuser librement, dans une version non modifiée.

Maintenant que cette mise au point sur le droit d’auteur et les licences Creative Commons est faite passons à une sélection de sites publiant des articles de sciences sous licence CC.

 Les articles de recherche

Le Directory of Open Access Journals est un site formidable ! En effet, il recense tous les journaux et article publiés sous licence Creative Commons. Il est même possible de filtrer par sujet (biologie, médecine, éducation, sciences sociales…), par langue, par méthode de relecture (review)… Bref, un excellent site que m’a proposé Laurent Jégou sur Twitter !

En français

Bon, ça commence mal, je n’ai rien trouvé pour cette catégorie d’articles !

En anglais

Public Libary of Science (PLOS) est une association à but non lucratif fondée en 2001. Celle-ci édite différents journaux dans le domaine de la biologie : PLOS One, PLOS Biology, PLOS Medicine… Tous les articles sont publiés sous licence CC-BY (Paternité).

Hindawi est un autre éditeur de revues libres, essentiellement dans le domaine des sciences de la vie, mais également en physique, chimie, géosciences et mathématiques. Les articles sont publiés sous licence CC-BY.

Une de mes découvertes récentes est le European Journal of Taxonomy, une revue électronique internationale qui publie des résultats de recherche en taxonomie descriptive. Ce lien intéressera donc un public de niche…

 Les articles de vulgarisation

Attention, pour la plupart des sites indiqués ici, seuls les textes sont sous licence Creative Commons. La plupart des images sont protégées par le droit d’auteur. Pour être sûr de ne pas se tromper, mieux vaut regarder les mentions légales, les FAQ des sites… et procéder au cas par cas.

En français

J’ai découvert récemment le site The Conversation qui propose des articles écrits par des chercheurs et universitaires, en français, dans différents domaines : arts, économie, éducation, environnement, sciences, technologies… Les articles sont placés sous licence CC-BY-NC. Merci à Tarik Chakor de m’avoir signalé ce site.

Autre lien d’intérêt, ShakePeers qui se décrit comme un site de vulgarisation scientifique libre et collaborative. Les articles sont publiés sous licence CC-BY-SA et sont soumis à un système d’écriture et de relecture collaborative. Un beau projet mais le rythme de publication n’est pas très soutenu pour le moment… C’est Juliane Casquet qui m’a signalé ce site.

Je profite de cette partie pour faire un peu de publicité vers deux sites dont je m’occupe et qui proposent des articles de vulgarisation en français, sous licence libre. Vous pouvez d’une part lire les brèves de Vie et Terre, peu nombreuses pour le moment il faut bien l’avouer. D’autre part, vous trouverez depuis septembre 2016 sur Planet-Vie, site donc je m’occupe à titre professionnel, un certain nombre d’articles sous licence libre.

En s’éloignant un peu de la thématique de la vulgarisation, le site sup-numerique.gouv.fr propose un moteur de recherche des ressources universitaires. Entrez vos mots clés et passez la souris sur le bouton CC qui s’affiche sur les ressources afin de consulter leurs licences. C’est Delphine Séchet qui m’a fait connaître cet outil.

En anglais

PLOS, en plus de son activité d’éditeur d’articles scientifiques (voir supra) propose également une plate-forme de blogs de deux types :

  • ceux entretenus par l’équipe éditoriale de PLOS ;
  • ceux hébergés sur le site, mais qui sont tenus par des auteurs indépendants.
    Les textes de ces blogs sont la plupart du temps sous licence CC-BY ou sous licence CC-BY-NC. Les licences des images peuvent être différentes.

Enfin, Mosaic est un site édité par le Wellcome Trust qui publie chaque semaine des articles en biologie. La plupart d’entre eux sont sous licence CC-BY. Merci à Brite Pauchet de m’avoir fait découvrir ce site.

Vous connaissez d’autres sites pouvant enrichir cet article ? N’hésitez pas à partager vos liens dans les commentaires !