Méthodologie de l’épreuve du bac L-ES

CC by-sa

, par Pascal COMBEMOREL

La réussite à une épreuve passe par une bonne préparation et une bonne organisation. Voici quelques conseils pour vous aider à appréhender au mieux l’épreuve d’enseignement scientifique.

L’épreuve de sciences du baccalauréat dure 1h30, Son coefficient est de 2. C’est une épreuve relativement simple, à laquelle il est possible d’avoir une note bien supérieure à la moyenne, et donc des points d’avance pour le bac, à condition de fournir un travail sérieux et régulier tout au long de l’année.

La deuxième condition nécessaire à la réussite de cette épreuve est d’être méthodique.

L’objectif de ce document est de vous faire acquérir les méthodes nécessaires à la réussite de l’épreuve du bac.

 Organisation temporelle

L’épreuve dure 1h30, ce qui est assez court par rapport aux différents exercices qu’il faut réaliser. La principale difficulté de cette épreuve est donc de gérer correctement son temps.

La partie 1 étant la plus longue, il vaut donc mieux la garder pour la fin.

Une bonne organisation temporelle pourrait être la suivante :

  • partie 2 pendant 15-20 minutes ;
  • partie 3 pendant 15-20 minutes ;
  • partie 1 pendant 40-50 minutes ;
  • relecture pendant 10 minutes.

Pour les parties 2 et 3, 20 minutes est la durée maximale, si vous n’avez pas fini un de ces exercices au bout de 20 minutes, il faut impérativement passer au suivant. À l’inverse, si vous mettez moins de 20 minutes pour chacune de ces deux parties, il vous reste donc plus de temps pour finir la partie 1.

La phase de relecture, même si elle n’est pas passionnante, est indispensable. Elle permet :

  • de corriger vos erreurs d’inattention (vous avez coché une case à la place d’une autre, vous avez oublié un mot dans une phrase) ;
  • de vérifier la grammaire et l’orthographe ;
  • et surtout, de vérifier le sens de vos phrases. Vérifiez que vos phrases veulent dire quelque chose !

 Partie 1 (8 points)

La partie 1 correspond au commentaire argumenté. Il porte sur plusieurs documents (images, tableaux, textes, graphiques,…) qui doivent être mis en relation avec vos connaissances pour répondre au problème posé, tout en respectant la forme imposée.

Vous êtes donc évalué sur :

  • votre capacité à poser la problématique en introduction, et à y répondre de manière synthétique en conclusion ;
  • le respect de la forme imposée : monologue, lettre, article de journal,…
  • votre capacité à analyser des documents en lien avec la problématique : il ne s’agit donc pas forcément de faire une étude exhaustive, ultra-détaillée des documents mais de les utiliser comme des arguments permettant de répondre à la problématique ;
  • votre capacité à utiliser vos connaissances en lien avec la problématique : il ne s’agit donc pas de réciter des morceaux entiers du cours mais de sélectionner les idées du cours qui permettent de comprendre les documents et de répondre à la problématique.

Votre travail doit se dérouler en 2 phases : le brouillon (20 minutes) et la rédaction (20 minutes)

Au brouillon, vous notez rapidement les idées principales des documents, et les connaissances en lien avec ces documents et la problématique. Il ne faut surtout pas rédiger le brouillon, c’est une perte de temps !

Lors de la rédaction, votre texte doit être structuré :

  • une introduction, courte (2-3 phrases) qui sert uniquement à poser la problématique ;
  • un développement structuré en paragraphes. Chaque paragraphe apporte une idée.
  • une conclusion, répondant de manière synthétique (2-3 phrases) à la problématique.

 Parties 2 et 3 (6 points et 6 points)

Les parties 2 et 3 sont des exercices avec un ou deux document(s).

Trois types de questions :

  • des questions d’analyse de documents uniquement (visibles par « d’après le document… »)
  • des questions de connaissances (visibles par « d’après vos connaissances… »)
  • des questions nécessitant de mettre les documents en relation avec les connaissances (visibles par « d’après le document, mis en relation avec vos connaissances… »)

Quel que soit le type de question, il est nécessaire d’expliquer au maximum vos raisonnements. Autrement dit, il ne faut pas simplement donner la réponse, mais donner un raisonnement détaillé qui permette de répondre à la question.

 S’exercer

Vous êtes prêts ? Allez vous exercer sur les sujets des années passées !